La température de service

La température à laquelle vous allez déguster votre vin est essentielle.
La chaleur permet de libérer les composants aromatiques du vin révélant ainsi tout son bouquet.

Toutefois, il faut savoir que chaque style de vin ayant ses propres propriétés aromatiques, ils révèlent tous leurs arômes à des températures différentes. Méfier vous donc du principe "le vin blanc doit être à la température du réfrigérateur, le vin rouge à la température ambiante".
Heureusement,il existe certains principes sur lesquels on peut s'appuyer, mais attention à ne pas en faire des règles strictes car certains grands crus ne se révéleront réellement qu'à une température bien précise. Il est donc préférable de vous renseigner auprès de votre caviste ou directement auprès du producteur.

La température de service des vins rouges

Les vins rouges doivent être servis à quelques degrés au dessus de la température ambiante.
Mais gardez bien à l'esprit que le vin s'altère infiniment plus avec la chaleur qu'avec le froid.

Voici des températures de service conseillées en fonction des grandes catégories de vins rouges :

  • Jeunes (< 2 ans), légers et fruités (Anjou, Beaujolais, Sancerre rouge,..): entre 12°C et 14°C
  • charnus et fruités (Bergerac, Chinon, Côtes-de-Provence,..) : entre 15°C et 17°C
  • complexes et puissants (Cahors, Saint-Emilion, Pomerol, Châteauneuf-du-Pape,…) : entre 15°C et 17°C
  • complexes et tanniques (Côte-Rotie, Grave, Saint-Estèphe,…) : entre 15°C et 17°C
  • complexes et élégants (Vougeot, Corton, Beaune,…) : entre 16°C et 17°C

La température de service des vins blancs

En règle générale les vins blancs doivent être servis plus frais que les rouges.
La chaleur accentue l'acidité du vin c'est pourquoi il est recommandé de servir les vins blancs bien frais afin de les rendre moins agressifs.
Pour renforcer le côté agréable et rafraîchissant d'un vin blanc, il est recommandé que la bouteille soit fraîche elle aussi.

Voici des températures de service conseillées en fonction des grandes catégories de vins blancs :

  • secs, légers et nerveux (Muscadet, Petit Chablis, Mâcon-Villages,…): environ 8°C
  • secs, souples et fruités (Chablis, Gaillac, Graves, Roussette de Savoie, Sancerre) : entre 8°C et 10°C
  • secs, amples et racés (Corton-Charlemagne, Montlouis, Pessac-Léognan,…) : entre 10°C et 12°C
  • secs et très aromatiques (Condrieu, Gewürztraminer, Muscat,…) : pour les vins jeunes entre 8°C et 10°C, pour les plus vieux entre 10°C et 12°C
  • demi-secs, moelleux, liquoreux (Coteaux-du-Layon, Cérons, Monbazillac,…) : entre 8°C et 10°C

La température de service des rosés

La température de service des rosés est plus simple.
Qu'ils soient vifs et fruités (Côtes-du-Lubéron, Côtes-de-Provence, Rosé-de-Loire,…) ou vineux et corsés (Bandol, Bordeaux Clairet, Lirac,…) : doivent être comprises entre 8°C et 10°C.

La température de service des vins effervescents

La règle est également simple : entre 8°C et 10°C en apéritif et entre 9°C et 12°C avec les plats chauds.

Pour refroidir votre vin

Pour refroidir un vin, rien ne vaut le sceau à glace car c'est le moyen le plus rapide et le plus sûr. Ajouter de l'eau à la glace, immergez la bouteille et compter 15 minutes maximum pour abaisser la température de 20°C à 8°C (au réfrigérateur il vous faudrait au minimum une heure et demie). Cette méthode vous garantira un refroidissement homogène de votre vin.

Eviter absolument le congélateur pour refroidir votre vin ; en plus d'être beaucoup trop froid, la bouteille risque de casser en cas d'oubli.

Pour réchauffer votre vin

Il est recommandé pour réchauffer votre vin de le laisser dans une pièce à température ambiante pendant deux à trois heures. Eviter de laisser la bouteille proche de toute source de chaleur, comme les radiateurs, qui risque d'altérer irrémédiablement le goût du vin.

Utile dans certains cas, le thermomètre n'est pas indispensable car quelques degrés de plus ou de moins ne nuiront pas à votre dégustation.